Test : Synology DS211j, serveur NAS 2 baies pour PME ou particulier

Lundi 12 septembre 2011



J’ai installé ce serveur dans la société dans laquelle je travaille actuellement car le serveur local actuel commence à faiblir (vieux d’une dizaine d’années) et les performances de notre serveur de sauvegarde doivent être améliorées. Nous hébergeons essentiellement des fichiers et dossiers, nous n’avons pas besoin de faire tourner des sites Internet sur celui-ci.

Un système d’exploitation  Synology DSM, pas de Linux, ni de Windows, je dis oui !

La simplicité de configuration et d’utilisation réside dans cet OS Synology (oui, Synology ne le qualifie pas comme étant une interface comme ses concurrents, mais bien comme étant un système d’exploitation). L’interface principale rappelle vraiment un OS puisque l’environnement est battit autour d’un bureau, avec des raccourcis, une barre des tâches, un bouton de type « Démarrer » Windows permettant d’accéder à toutes les fonctionnalités, une barre de recherche hyper efficace avec résultats instantanées, gestion des fenêtres, clic-droit etc …

L’OS est vraiment rapide et est accessible depuis l’interface Web en entrant l’IP de celui-ci (ou en utilisant des services type no-ip.org). La prise en main est très simple et le guide utilisateur hyper complet.

Interface Synology DS211j

 l’interface simplissime du Synology D211j

 Choix du volume des disques, RAID1 !

Equipé de deux disques durs Western Digital RE4 WD1003FBYX 3,5″ – 1 To, j’ai configuré l’OS est paramétré pour fonctionner en RAID1 (les données du disque principal sont dupliquées sur un disque secondaire). Synology propose son SHR (en savoir plus : What is Synology Hybrid RAID), intéressant en fonction de vos besoins. Le système de sauvegarde propose différents types avec ou sans protection des données : Basic, JBOD, RAID0, RAID1.

Ce paramétrage est vraiment simplissime et se fait avec un assistant qui vous guide pas à pas dans vos choix, inutile d’avoir des compétences en réseau pour comprendre. Le paramétrage est un peu long par contre, comptez 1 heure pour que le système créé la gestion type RAID1 et 2 à 3 heures pour la gestion type SHR sur deux disques d’1 TO.

NB : le serveur est vendu sans disque dur, cela m’a permis de choisir le TOP niveau rapidité (7200 tours/min), un cache intéressant (128 mo) et une capacité de stockage plus que correcte (1 TO).

 

Mappage du serveur sur le réseau, pour le rendre accessible depuis les ordinateurs

Plusieurs sécurités sont proposées pour gérer les utilisateurs du serveur avec une notion de droits d’accès pour chacun mais je ne m’attarderais pas la dessus, mon besoin est simplement de rendre le serveur accessible aux 10 PC de ma société.

Une fois le choix du type de volume (ici RAID1) effectué, il faut mapper le serveur. Encore une fois, cela est très très simple.

En fouillant dans l’interface, on s’en sort facilement, mais avec le mode d’emploi c’est presque trop facile :)

Synology DS211j

 Synology D211j, un design épuré et élégant

 

Les + intéressants …

Sans rentrer dans le détail de toutes les fonctionnalités (écouter de la musique, accès à Internet par WIFI …), voici ce que j’ai pu apprécier d’utiliser.

Transfert du contenu d’un périphérique de stockage USB sur les disques du serveur : en connectant ce périphérique sur la façade, il ne reste qu’à appuyer sur un bouton (en façade aussi!) et le système copie automatiquement le contenu du périphérique sur le disque.

Accès FTP : si besoin, vous pouvez rendre le serveur accessible depuis l’extérieur, pour le moment je n’en ai pas l’utilité.

Gestion de l’alimentation : inutile de faire tourner le serveur le weekend ou à certaines heures. Vous déterminez les plages horaires d’allumage et d’extinction du serveur.

Serveur Web PHP/MySQL : le serveur est équipé de ces technologies pour faire tourner ses sites Internet, je n’en ai pas eu besoin pour le moment mais on peut imaginer un intranet hébergé dessus !

 

Le mot de la fin …

Ce serveur NAS est une solution vraiment intéressante pour les petites entreprises qui souhaitent mettre leurs données en sécurité. Les plus sceptiques me diront qu’on est pas à l’abri d’un incendie mais il est possible d’étendre les sauvegardes à un disque dur externe branché en USB, qu’on emporterait chez soi. Si la maison brûle également, il ne vous reste plus que vos yeux pour pleurer :)

Toujours inquiet ? Orientez vous vers du Cloud ou des sauvegardes hébergées à distance alors ! (« oui mais du coup ça ne garantit pas la sécurité de mes données personnelles » … dans ce cas, ne sauvegardez pas, continuez de stocker sur votre ordinateur, mais de toute façon nous n’échapperons pas au Cloud Computing :)

Le paramétrage et la configuration est hyper simple, un bon père de famille qui veut stocker les photos de vacances, les documents administratifs etc … s’en sortira très bien, à condition de savoir lire un mode d’emploi.

Il est très peu encombrant, plutôt esthétique (plus design et moins geek), très silencieux, la consommation dépend des disques durs et s’utilise comme un disque dur externe. Le notre est quand même placé dans une armoire climatisée à 23°, armoire qui contient notre baie de brassage et le routeur.

Le serveur sur Pixmania : Synology DS-211j 178,90 €

Les commentaires sont ferms.